"Je déclare l'état de poésie permanente"

Publié le par Mina

Nous savons tous  ô combien il est facile de succomber au quotidien morose,

aux petits soucis récurrents et autres problèmes de la vie. Certains en font une philosophie et vont même jusqu'à se croire différent en étant tout le contraire, car il est facile de se laisser aller au vague à l'âme. Combien de fois n'avons nous pas pensé que si nous étions au plus mal, peut-être que les autres s'intéresseraient à nous?


Vous ferez certainement la une des journaux locaux avec votre malheur, si vous vous débrouillez bien car ils sont très friands des drames quotidiens pour alimenter l'édition du matin, qui vous fera toujours voir l'obscurité du monde.N'en sommes nous réduits qu'à des faits divers? Les hommes sont ils faits pour concourrir dans le sordide et le désespoir?


L'Homme ne peut-il pas se démarquer par ce qu'il a de plus beau en lui, qui est bien caché, là, au plus profond et qui est souvent si bien dissimulé qu'il l'ignore lui même?

Cette part de beauté pure et intacte qui se trouve au fond de chacun de nous ne mérite-t-elle pas qu'on consacre sa vie à la chercher? Elle qui nous permet de trouver la paix et le bonheur.


Cette quête est longue et difficile. Nous devons nous traquer sans relache pour tenter de trouver l'étincelle qui nous fera trouver la lumière. La beauté de l'âme est le but ultime de toute existence. Lorsqu'on en touche la pureté, on obtient la paix.

 

Mina Dep, 2009

Publié dans Citations

Commenter cet article