Fragments #2

Publié le par Mina

Paris, ses ruelles.

Comme la quête d'un désir inavoué.

Je te regarde et je cherche en vain les mots, les gestes qui te retiendraient.

Ce soir j'erre encore dans ses méandres, dans mon esprit, dans le tien peut être.

Et cette peur au fond du ventre.

Toujours.


Peur de partir, de rester, de louper un de ces instants trops courts

où il aurait pu se passer quelque chose entre nous.

Entre un demi-mot et un regard.

Entre le quai et la porte du métro.

Entre l'oubli et le toujours.

 

Il faudra que je revienne encore une fois.

Publié dans Citations

Commenter cet article